Salon du Littoral 2021

Salon du Littoral 2021

À la Grande-Motte pour un littoral «zéro impact» et préservé

Le 23 novembre, s’est ouvert le Salon international du Littoral à La Grande-Motte, la 4e édition de cet événement organisé par le groupe Dépêche et Journaux du Midi et qui a plusieurs vocations: envisager des solutions, éveiller les consciences et accélérer le développement d’entreprises innovantes. 

Ce littoral et cette mer à partager, comment en profiter et en faire usage sans l’abîmer, sans l’user, sans la polluer et sans conflits ? Comment trouver des solutions pour respecter pleinement ces territoires terrestres et marins en danger ? Cette thématique, ou plutôt problématique, est tout aussi passionnante que chargée d’enjeux, surtout quelques jours après une Cop 26 dont les conclusions n’ont été guère convaincantes à l’échelle de la planète.

Repenser le littoral et les usages maritimes. Jusqu’à ce soir, tous les acteurs du littoral sont réunis pour débattre et proposer des solutions. L’exécutif, bien sûr, avec le préfet de Région, Étienne Guyot, mais aussi des maires, représentants des Départements et de la Région ont balayé les problématiques, primordiales, de réduction et compensation des émissions de gaz à effet de serre, ou encore de la décarbonation des ports, en passant par la nécessaire rénovation des logements devenus précaires et énergétiquement «déraisonnés» depuis leur construction lors de la mission Racine.

Au-delà, le Salon est aussi l’occasion de rencontrer des chefs d’entreprises engagés dans la préservation de l’environnement et, plus précisément ici, de Mare Nostrum et ses côtes. Étienne Guyot, Didier Codorniou, président du Parlement de la Mer et 1er vice-président en charge de la Méditerranée à la Région, en présence de Jean-Michel Baylet, président du groupe Dépêche, ont présenté les 5 lauréats de l’appel à projet Avenir littoral 2021. L’occasion aussi de faire un bilan sur ce dispositif qui a déjà permis de financer 23 projets portés par plus de 60 acteurs dans des domaines variés, pour plus de 8M€ et subventionnés à hauteur de 4,17M€.

L’appel à projets a été lancé, en février, avec le soutien du Pôle Mer Méditerranée et de la Région, dans le cadre du Plan Littoral 21, signé entre État, Région et Banque des Territoires. Doté de 2M€, il finance des projets innovants, en lien avec la transition écologique: développer de nouvelles solutions face aux impacts du réchauffement climatique, optimisation et valorisation des ressources…, tout en soutenant l’écosystème régional. 

Menu