OCCINOV’ Catégorie International

OCCINOV’ Catégorie International

Occinov’ Catégorie International 🌍

Le rendez-vous économique en Occitanie 🏆

Le Groupe Dépêche du Midi souhaite mettre en avant les entrepreneurs de la région dans les colonnes du quotidien et à l’occasion d’une soirée de remise de trophées réunissant les décideurs économiques et politiques régionaux.

L’objectif d’Occinov’, grande finale des Septuors, est de récompenser les lauréats des différents départements, au niveau régional.

Le parrain de la catégorie International 🌍

3 Questions à Nicolas Léonel, associé Mazars Montpellier

  • Qu’est ce qui motive l’implication du Cabinet Mazars dans l’organisation des Trophées de l’innovation et de l’économie  en région Occinov’?

Mazars est un cabinet d’audit et d’expertise-comptable présent sur l’ensemble de l’Occitanie avec quatre bureaux à Toulouse, Albi, Rodez et depuis un an, Montpellier. Ce dynamisme, nous avons souhaité le concrétiser au travers de ce partenariat qui met précisément en avant le dynamisme, la capacité d’innovation et les talents de nos entreprises régionales. 

  • Vous avez choisi de parrainer le trophée International, qu’est ce qui motive ce choix ?

Mazars, qui était à sa création, il y a près de 80 ans, un petit cabinet indépendant, s’est développé au fil des ans jusqu’à devenir un groupe de 23 000 collaborateurs, présents dans 89 pays. Aujourd’hui, si une startup se crée et se développe à l’international, nos équipes sont en capacité de la suivre de ses débuts jusqu’à son implantation à l’étranger, ou lorsqu’elle développe son business à l’international. Que ce soit pour répondre à des questions fiscales, comptables, juridiques ou autres, Mazars a les ressources en région mais aussi à l’étranger. 

 

  • Quel regard portez-vous sur la capacité à travailler à l’international des entreprises régionales ?

Avec 12% des exportations nationales, l’Occitanie est plutôt bien placée puisqu’elle figure au quatrième rang des régions exportatrices : un commerce extérieur de 55 milliards €/an et un solde positif de 9 milliards … Ce qui prouve bien notre dynamisme, même si l’aéronautique concentre à lui seul 75 % des ventes à l’export. Néanmoins, la difficulté que je perçois réside surtout dans la structuration même des entreprises, puisqu’il existe un contraste saisissant entre grands établissement et très petites entreprises, une région agricole importante et des filières industrielles structurées, une alliance entre économie productive, à l’Ouest de la région et présentielle, à l’Est. 95% des établissements ont moins de dix salariés, près des trois quarts n’en emploient aucun. Notre région a besoin de plus d’ETI pour aller à l’international.  

Nicolas Léonel, associé Mazars Montpellier

 

Les nommés de la catégorie International 🌍

Lauréat Septuors Gard, Catégorie Agroalimentaire

Le donut belge fabriqué en France

Le groupe Belge Poppies, propriété des  beaux-frères Popelier et Castelein, crée en 2000, l’entreprise Berlidon, à Laudun-L’Ardoise. En 2019, la filiale française de Poppies réalise 45 millions de chiffre d’affaires, emploie 240 salariés et 40 intérimaires équivalent temps plein. L’entreprise doit pourvoir 12 nouveaux postes afin d’assurer sa production de donuts surgelés, sept jours sur sept, 24 heures/24.
Un million de pièces sort chaque jour de l’usine, soit 7 donuts par seconde et par ligne.
82% de son activité est lié à l’exportation dans 48 pays à travers le monde. 60% des produits partent en Europe, et 22% sur les autres continents, dont USA, Chine, Japon et Australie.
Une gamme sans huile de palme a été développée, ainsi qu’une gamme sans additif. Sa croissance annuelle à deux chiffres se maintient depuis 10 ans. 27 millions d’euros ont été investis sur la même période afin d’augmenter la performance et la capacité de l’outil de production.

Contact 

poppies.com/fr 

Laudun-l’Ardoise 

Tel : 04 66 50 80 35

Lauréat Septuors Gers

Nataïs, le popcorn gersois qui s’éclate dans le monde entier

Installée dans le petit village de Bézéril, l’exploitation agricole de 300 hectares de maïs à éclater a connu depuis 25 ans une folle aventure.

Précurseur de cette variété sur le sol français, la structure déclinée, entreprise Nataïs, est même devenue leader sur le marché européen du popcorn. Elle y développe deux gammes de produits : le maïs popcorn en vrac pour l’industrie du snacking, et le popcorn micro-ondable, prêt à consommer (plus de 200 millions de sachets par an). 

Autour d’elle, Nataïs a fédéré un réseau de 280 agriculteurs du Sud-Ouest (dont 20 bio) qui travaillent en contrat de production, et dispose de plus de 55 000 tonnes de capacités de stockage/ séchage, mais aussi de lignes de conditionnement de très haute performance et offre une traçabilité totale. 

L’entreprise emploie 130 salariés et réalise 51 millions d’euros de chiffre d’affaires dont 90% à l’export, notamment en Europe. 

« Notre démarche Naturellement Pop-Corn, lancée en 2018, regroupe toutes les actions isolées que nous avons mis en place autour de l’agriculture durable et la partie qualité produit » détaille Michael Ehmann son dirigeant. « Nous sommes ainsi en phase de test et développement de plusieurs outils : un QR code permettant au consommateur de retracer toute l’histoire de son produit, ou encore un outil pour que nos agriculteurs puissent estimer les tonnes de carbone stockées dans leurs sols » poursuit-il.

Contact 

popcorn.fr

Domaine de Villeneuve, Bézéril 

Tel : 05 62 62 60 60 

Lauréat Septuors Ariège

Les Forges de Niaux, une institution présente à l’export depuis toujours

De l’outil à main au machinisme agricole, les Forges de Niaux sont une institution dans l’Ariège depuis 1880. Leur savoir-faire s’exporte même depuis le milieu des années 60 à travers le monde.

Reconnu comme fabricant de disque de semis et travail du sol, cette activité de niche est d’abord plébiscitée en Italie, en Espagne, en Allemagne et en Angleterre. Elle conquiert ensuite d’autres continents comme l’Asie et le Moyen-Orient puis le Maghreb et l’Amérique du Sud au début des années 2000. 

« La qualité des produits que nous concevons avec une maîtrise totale de la métallurgie et de ses procédés de transformation, nous permet de conquérir sans cesse de nouveaux marchés » indique Laurent Pineda, président, coactionnaire et directeur d’exploitation du site qui réalise 87 % de son chiffre d’affaires (21 millions d’euros au global) à l’export. 

Depuis trois ans, la croissance est particulièrement importante sur la zone Amérique du Nord où les Forges de Niaux réalisent un quart de ses ventes. « On propose en parallèle un service d’engineering, de la conception et de l’aide à la conception dédiée à l’application auprès des constructeurs » renchérit-il. A ce jour, les Forges de Niaux emploient 117 personnes.

Contact 

forgesdeniaux.com

La Plaine, Niaux

Tel : 05 61 65 71 00

Menu