OCCINOV’ Catégorie Industrie ⚙

OCCINOV’ Catégorie Industrie ⚙

Occinov’ Industrie ⚙

Le rendez-vous économique en Occitanie 🏆

Le Groupe Dépêche du Midi souhaite mettre en avant les entrepreneurs de la région dans les colonnes du quotidien et à l’occasion d’une soirée de remise de trophées réunissant les décideurs économiques et politiques régionaux.

L’objectif d’Occinov’, grande finale des Septuors, est de récompenser les lauréats des différents départements, au niveau régional.

Les nommés de la catégorie Industrie ⚙

Lauréat Septuors Aude

L’aventure des lunettes en bois

Ancien joueur du RCN, Sylvain Barthes a Narbonne chevillé au corps. C’est donc dans la ville du Racing que lui et sa compagne Mélanie reviennent en 2013 pour lancer leur entreprise : Expert Vision. Opticiens de métier, ils ne se contentent pas de vendre des lunettes et justifient l’intitulé du magasin par des contrôles de la vue qui ont vite forgé leur réputation. S’ajoutent des propositions novatrices à l’image de ces lentilles à porter la nuit, durant le sommeil, modélisant la cornée et neutralisant pour la journée les effets d’une myopie ou d’une hypermétropie.

Mais Sylvain Barthes cultive aussi la passion du bois. Fils de menuisier, il découvrit très tôt cette matière noble et l’art de la façonner. Alors quand, au hasard d’un salon, Sylvain tombe en 2014 sur un participant proposant des lunettes en bois, l’idée de développer sa propre gamme est immédiate. Mélanie dessine les premiers modèles, il les fabrique dans la foulée. La même année, la marque « VuDuSud » est lancée.

Accaparé par le magasin, Sylvain Barthes propose à son ami Bertrand Bedes de rejoindre l’aventure. Artisan lunetier, lui aussi a porté les couleurs du Racing et s’attache depuis cinq ans  à créer à la main ces lunettes de plus en plus plébiscitées. A la demande, ces lunettes peuvent même être dessinées sur mesure, pour s’adapter au mieux au visage des clients.

« VuDuSud », c’est aujourd’hui une cinquantaine de modèles (homme et femme). Et depuis fin août, la marque s’est trouvé un ambassadeur de premier ordre : Gimms. 

Contact 

expert-vision.fr

Centre commercial Géant Casino, route de Perpignan, 11100 Narbonne

Tel : 04 68 70 95 05

Lauréat Septuors Haute Garonne

Exagan, un acteur mondial de la transition énergétique et technologique

En utilisant le GaN, ou nitrure de gallium, un matériau dix fois plus performant que le silicium, l’entreprise Exagan entend révolutionner le monde de l’électronique.

En effet, cette technologie va permettre de fabriquer des convertisseurs type chargeurs de téléphone, de PC portable ou de véhicules de manière beaucoup plus efficace et discrète. 

Créée il y a 5 ans et basée à la fois à Grenoble et à Toulouse, l’entreprise Exagan, cofondée par Fabrice Letertre et Frédéric Dupont est un essaimage de Soite et du CEA, spécialisée dans le domaine des transistors électroniques de puissance, extrêmement performants, pour les miniaturiser tout en les rendant plus efficaces au niveau énergétique. Cela va donc de petits chargeurs de téléphone jusqu’aux chargeurs pour véhicules, soit de quelques dizaines de watt à plusieurs dizaines de kW. 

« Nous sommes au coeur de la transition énergétique car nos technologies innovantes ont vocation à miniaturiser les chargeurs et à diviser par deux les pertes en énergie » explique Frédéric Dupont. 

Après avoir établi sa technologie puis son outil industriel, Exagan a lancé en 2018 ses premiers produits sur le marché, composé pour l’essentiel de fabricants asiatiques de chargeurs pour les PC et pour les alimentations de Data Center. L’objectif actuel est d’arriver à développer des équipes commerciales sur la partie Europe et Asie. Aujourd’hui, ce sont 35 personnes qui composent l’entreprise, et une filiale vient de voir le jour à Taïwan en fin d’année dernière.

Contact 

 exagan.com

51 Rue de l’Innovation, Labège 

Tel 04 57 13 82 14

Lauréat Septuors Hautes Pyrénées 

Eurocob valorise les rafles de maïs semences à l’échelle industrielle

Spécialisée dans la transformation de la rafle de maïs achetée aux semenciers locaux avec une valorisation industrielle, Eurocob a une démarche assez vertueuse. En effet, grâce à cette transformation, elle la revalorise pour en faire de la farine et des granulés pour plusieurs marchés : la nutrition et la santé animale, ou encore en alternative aux plastiques. Cette matière biosourcée est exploitée depuis le début des années 80 par deux semenciers de la région, regroupés en usines de transformation baptisées Eurocob, basées à Maubourguet et dans le pays basque, mais aussi en Hongrie avec une filiale présente depuis 1996. 

« Nous transformons les rafles uniquement issues du maïs semences (60 000 hectares concernés) car mécaniquement et fonctionnellement, c’est plus facile à exploiter. Nous achetons quelques 20 000 tonnes par an, en France uniquement, pour une garantie sans OGM, et nous avons deux certifications qualité ISO 9001 et GMP », affirme Jeremy Espinasse, le dirigeant d’Eurocob. 

La société compte à ce jour 38 personnes dont 27 en Hautes-Pyrénées. « Nous sommes, en réalité, la passerelle idéale entre l’agriculture et le monde industriel, les seuls Européens en termes de volume à présenter une telle valorisation », poursuit-il.

Contact 

eurocob.com

Z.I. de Marmajou, Maubourguet
Tel : 05 62 96 71 41

Menu