OCCINOV’ Catégorie Economie Circulaire 

OCCINOV’ Catégorie Economie Circulaire 

Occinov’ Catégorie Economie Circulaire ♻

Le rendez-vous économique en Occitanie 🏆

Le Groupe Dépêche du Midi souhaite mettre en avant les entrepreneurs de la région dans les colonnes du quotidien et à l’occasion d’une soirée de remise de trophées réunissant les décideurs économiques et politiques régionaux.

L’objectif d’Occinov’, grande finale des Septuors, est de récompenser les lauréats des différents départements, au niveau régional.

Le parrain de la catégorie Economie Circulaire ♻

3 questions à Jean-François Blanchet, Directeur Général du groupe BRL

Qu’est-ce qui motive l’implication du Groupe BRL dans l’organisation des Trophées de l’Innovation et de l’économie en région « Occinov’ »

 Notre Groupe innove au quotidien sur ses métiers d’aménageur, d’ingénierie et de gestionnaire de services publics d’eau, d’assainissement et d’espaces verts, pour répondre aux enjeux des territoires en Occitanie comme à l’international. Face à l’urgence du défi du dérèglement climatique, il se mobilise en proposant des solutions nouvelles comme les systèmes d’information sur l’eau, l’intégration de l’altimétrie et l’imagerie satellitaires, le développement d’applications numériques pour l’agriculture. Nous innovons également dans la conduite d’Aqua Domitia, que nous a confié la Région, pour concilier développement économique et préservation de l’environnement, avec des démarches de concertation. C’est dans cette logique d’innovation que nous avons choisi d’être partenaire des prix Occinov.

Vous avez choisi de parrainer le trophée de l’économie circulaire qu’est-ce qui motive votre choix ?

 Ce prix fait écho à notre engagement en faveur d’une société moins consommatrice de ressources, plus orientée vers une économie d’usage, porté par notre politique de responsabilité sociétale (RSE). Il illustre parfaitement les choix que nous encourageons pour nous-mêmes, pour préserver l’avenir de notre planète.

Quel regard portez-vous sur ce secteur dans la région ?

 C’est un secteur en pleine évolution : il existe des spécialistes, mais toutes les organisations sont concernées. Alors que de futures pénuries de matières premières essentielles se dessinent, nous devons faire évoluer nos process et nos manières de produire. C’est une grande incitation à l’innovation et à la mobilisation d’une intelligence collective, tant au sein de nos entreprises que dans le cadre de partenariats avec l’enseignement supérieur et la recherche, comme nous le faisons avec la fédération France Water Team, les pôles Aqua Valley et Mer Méditerranée, le Parlement de la Mer, la fondation MUSE, UNîmes, la Cleantech Valley ou le projet ANITI. Nous devons tous devenir des Clim’acteurs et agir en faveur d’un futur souhaitable et non pas subi !

 

Jean-François Blanchet, Directeur Général du groupe BRL

Les nommés de la catégorie Economie Circulaire ♻

Lauréat Septuors Lozère

Jeans Tuffery – Le retour de la filature française

Les ateliers de jeans Tuffery font figure d’exception depuis qu’ils sont les derniers à produire de la toile de jean française. La société familiale de Florac fait de nouveau parler d’elle en intégrant de la laine du Causse Méjean dans sa toile de jean. Et de façon conséquente puisque la laine représentera 50% de la composition. Cette opération de territoire réunit de nombreux acteurs de la filière, des agriculteurs du Causse, à la dernière filature et au dernier teinturier du Tarn, en passant par le Parc national des Cévennes dont les techniciens conseillent les éleveurs pour obtenir la laine de la qualité requise. 

Une nouvelle dynamisante pour une filière éprouvée depuis des années. Le projet vise in fine à utiliser l’indigo pour teinter ensuite la toile. Une innovation qui fleure bon pour l’écologie et le développement durable.

L’entreprise, dirigée par Myriam et Julien Tuffery, emploie 11 salariés à Florac mais aussi trois équivalents temps plein entre Paris et Bruxelles pour la partie web et marketing. L’atelier peut ainsi développer la vente directe et poursuivre la création de ses jeans signés par leur maître tailleur.

Contact 

ateliertuffery.com

ZA de St-Julien de Gourd, Florac

Lauréat Septuors Aveyron 

Collecte et recyclage de batteries

En 1977 à sa création, la petite entreprise familiale développe un atelier de fonderie. Le recyclage ne débute qu’en 1983 avec l’évolution de la technologie et le développement de l’usage des batteries comportant les métaux que son laboratoire traite déjà. L’implantation à Viviez date de 1988. 

Lorsqu’il arrive, en 2008, Eric Nottez, l’actuel dirigeant de la SNAM, ne peut que constater la récession mondiale. Il fait donc le pari d’abandonner le métier historique de la fonderie pour miser sur le recyclage. L’entreprise investit dans la recherche et le développement pour développer sa capacité à recycler. Pour ce faire, cette filiale du groupe la Floridienne, devient dès 2009 partenaire du commissariat à l’énergie atomique. 

Elle lance en parallèle une activité de création de batteries. Ainsi la SNAM renoue avec la croissance et emploie 121 salariés sur ses deux sites et réalise en 2018 un chiffre d’affaires de 14,2 millions d’euros.

Contact 

snam.com

Avenue Jean Jaures, Viviez
Tel : 05 65 43 77 30

Lauréat Septuors Pyrénées Orientales 

Faire valoir le terroir

La référence catalane dans le monde de la bière porte le nom de Cap d’Ona. Elaborée grâce au travail passionné de son créateur Grégor Engler, elle est le fruit d’un savoir-faire transmis par son grand-père. A ses côtés, sa femme Elodie Pujol l’accompagne dans le contrôle qualité et la création. Une trentaine de bières différentes constituent aujourd’hui la marque. Toutes médaillées d’or les deux dernières années aux mondiaux, 15 fois meilleures bières en 2018 et révélation française pour 2019. La plus petite brasserie internationale, en constante recherche et développement, a sorti six produits pour l’été. 

Parmi les deux dernirs « bébés », Cap d’Ona a présenté la Barley Wine chardonnay, veillie pendant deux ans dans des tonneaux de grand chardonnay locaux, dans la cuvée centenaire du Domaine Lafage ce qui donne une bière à mi-chemin entre une grande bière et un grand vin blanc. Et la Barley Wine VDN, vieillie avec des tonneaux de vins doux naturels de Banyuls Rivesaltes hors d’âge.

Les beaux jours arrivent et la bière à la cerise fraîche et bio de Céret ne devrait plus tarder avant de laisser place aux abricots et aux pêches de vignes. Des bières éphémères qui ne se laissent pas longtemps désirer et qui font valoir le terroir du Roussillon.

Contact 

www.cap-dona.com

29 avenue des Flamants Roses, Argelès-sur-Mer
Tel : 04 68 95 79 09

Menu