Articles par Lucie

  1. Accueil
  2. Lucie
  3. (Page 3)

Septuors 34 Hérault

Midi Libre met à l’honneur les entreprises héraultaises

La quatrième édition de la cérémonie des trophées aux entreprises héraultaises dynamiques s’est tenue ce mercredi 23 septembre au soir au théâtre Odéon, à Pérols, près de Montpellier.

Midi Libre - Michael Esdourrubailh

Report Salon Adaptavie 2020

Afin d’accueillir les visiteurs particulièrement exposés du salon Adaptavie dans les meilleures conditions possibles, nous vous informons que ce rendez-vous prévu les 25 et 26 septembre 2020 est reporté à 2021 (date confirmée ultérieurement).

Nous sommes prêts – Mesures sanitaires salons COVID19

Une rentrée en toute sécurité

Afin de garantir un accueil sécurisé à tous les publics ainsi que la bonne tenue des événements, Midi Events a mis en place un protocole sanitaire appliqué à l’ensemble des manifestations.

Nous sommes prêts, et vous ?

La Rentrée de l’Immobilier en toute sécurité – Rodez

Le salon immobilier, initialement prévu en Mars, se déroulera du 4 au 6 septembre 2020 à la Salle des Fêtes de Rodez

Rendez-vous à la Rentrée de l’Immobilier Rodez pour concrétiser vos projets immobiliers en toute sécurité ! 

Toutes les conditions sanitaires nécessaires sont prévues pour permettre le bon déroulement de l’événement.

Informations et pré-inscriptions sur https://midievents-immobilier.fr/rodez-accueil/

Démarrez la rentrée du bon pied – Ekiden Rodez 2020

La course de la rentrée

L’Ekiden Rodez Aveyron initialement prévu en juin 2020 a été réporté au 5 septembre 2020 compte tenu des conditions et restritions d’organisation liées à la crise sanitaire de la COVID19.

L’Ekiden se déroulera alors selon les parcours habituels mais quelques ajustements ont été mis en place pour garantir la sécurité de tous et le bon déroulement de l’événement.

OCCINOV’ Catégorie International

Occinov’ Catégorie International 🌍

Le rendez-vous économique en Occitanie 🏆

Le Groupe Dépêche du Midi souhaite mettre en avant les entrepreneurs de la région dans les colonnes du quotidien et à l’occasion d’une soirée de remise de trophées réunissant les décideurs économiques et politiques régionaux.

L’objectif d’Occinov’, grande finale des Septuors, est de récompenser les lauréats des différents départements, au niveau régional.

Le parrain de la catégorie International 🌍

3 Questions à Nicolas Léonel, associé Mazars Montpellier

  • Qu’est ce qui motive l’implication du Cabinet Mazars dans l’organisation des Trophées de l’innovation et de l’économie  en région Occinov’?

Mazars est un cabinet d’audit et d’expertise-comptable présent sur l’ensemble de l’Occitanie avec quatre bureaux à Toulouse, Albi, Rodez et depuis un an, Montpellier. Ce dynamisme, nous avons souhaité le concrétiser au travers de ce partenariat qui met précisément en avant le dynamisme, la capacité d’innovation et les talents de nos entreprises régionales. 

  • Vous avez choisi de parrainer le trophée International, qu’est ce qui motive ce choix ?

Mazars, qui était à sa création, il y a près de 80 ans, un petit cabinet indépendant, s’est développé au fil des ans jusqu’à devenir un groupe de 23 000 collaborateurs, présents dans 89 pays. Aujourd’hui, si une startup se crée et se développe à l’international, nos équipes sont en capacité de la suivre de ses débuts jusqu’à son implantation à l’étranger, ou lorsqu’elle développe son business à l’international. Que ce soit pour répondre à des questions fiscales, comptables, juridiques ou autres, Mazars a les ressources en région mais aussi à l’étranger. 

 

  • Quel regard portez-vous sur la capacité à travailler à l’international des entreprises régionales ?

Avec 12% des exportations nationales, l’Occitanie est plutôt bien placée puisqu’elle figure au quatrième rang des régions exportatrices : un commerce extérieur de 55 milliards €/an et un solde positif de 9 milliards … Ce qui prouve bien notre dynamisme, même si l’aéronautique concentre à lui seul 75 % des ventes à l’export. Néanmoins, la difficulté que je perçois réside surtout dans la structuration même des entreprises, puisqu’il existe un contraste saisissant entre grands établissement et très petites entreprises, une région agricole importante et des filières industrielles structurées, une alliance entre économie productive, à l’Ouest de la région et présentielle, à l’Est. 95% des établissements ont moins de dix salariés, près des trois quarts n’en emploient aucun. Notre région a besoin de plus d’ETI pour aller à l’international.  

Nicolas Léonel, associé Mazars Montpellier

 

Les nommés de la catégorie International 🌍

Lauréat Septuors Gard, Catégorie Agroalimentaire

Le donut belge fabriqué en France

Le groupe Belge Poppies, propriété des  beaux-frères Popelier et Castelein, crée en 2000, l’entreprise Berlidon, à Laudun-L’Ardoise. En 2019, la filiale française de Poppies réalise 45 millions de chiffre d’affaires, emploie 240 salariés et 40 intérimaires équivalent temps plein. L’entreprise doit pourvoir 12 nouveaux postes afin d’assurer sa production de donuts surgelés, sept jours sur sept, 24 heures/24.
Un million de pièces sort chaque jour de l’usine, soit 7 donuts par seconde et par ligne.
82% de son activité est lié à l’exportation dans 48 pays à travers le monde. 60% des produits partent en Europe, et 22% sur les autres continents, dont USA, Chine, Japon et Australie.
Une gamme sans huile de palme a été développée, ainsi qu’une gamme sans additif. Sa croissance annuelle à deux chiffres se maintient depuis 10 ans. 27 millions d’euros ont été investis sur la même période afin d’augmenter la performance et la capacité de l’outil de production.

Contact 

poppies.com/fr 

Laudun-l’Ardoise 

Tel : 04 66 50 80 35

Lauréat Septuors Gers

Nataïs, le popcorn gersois qui s’éclate dans le monde entier

Installée dans le petit village de Bézéril, l’exploitation agricole de 300 hectares de maïs à éclater a connu depuis 25 ans une folle aventure.

Précurseur de cette variété sur le sol français, la structure déclinée, entreprise Nataïs, est même devenue leader sur le marché européen du popcorn. Elle y développe deux gammes de produits : le maïs popcorn en vrac pour l’industrie du snacking, et le popcorn micro-ondable, prêt à consommer (plus de 200 millions de sachets par an). 

Autour d’elle, Nataïs a fédéré un réseau de 280 agriculteurs du Sud-Ouest (dont 20 bio) qui travaillent en contrat de production, et dispose de plus de 55 000 tonnes de capacités de stockage/ séchage, mais aussi de lignes de conditionnement de très haute performance et offre une traçabilité totale. 

L’entreprise emploie 130 salariés et réalise 51 millions d’euros de chiffre d’affaires dont 90% à l’export, notamment en Europe. 

« Notre démarche Naturellement Pop-Corn, lancée en 2018, regroupe toutes les actions isolées que nous avons mis en place autour de l’agriculture durable et la partie qualité produit » détaille Michael Ehmann son dirigeant. « Nous sommes ainsi en phase de test et développement de plusieurs outils : un QR code permettant au consommateur de retracer toute l’histoire de son produit, ou encore un outil pour que nos agriculteurs puissent estimer les tonnes de carbone stockées dans leurs sols » poursuit-il.

Contact 

popcorn.fr

Domaine de Villeneuve, Bézéril 

Tel : 05 62 62 60 60 

Lauréat Septuors Ariège

Les Forges de Niaux, une institution présente à l’export depuis toujours

De l’outil à main au machinisme agricole, les Forges de Niaux sont une institution dans l’Ariège depuis 1880. Leur savoir-faire s’exporte même depuis le milieu des années 60 à travers le monde.

Reconnu comme fabricant de disque de semis et travail du sol, cette activité de niche est d’abord plébiscitée en Italie, en Espagne, en Allemagne et en Angleterre. Elle conquiert ensuite d’autres continents comme l’Asie et le Moyen-Orient puis le Maghreb et l’Amérique du Sud au début des années 2000. 

« La qualité des produits que nous concevons avec une maîtrise totale de la métallurgie et de ses procédés de transformation, nous permet de conquérir sans cesse de nouveaux marchés » indique Laurent Pineda, président, coactionnaire et directeur d’exploitation du site qui réalise 87 % de son chiffre d’affaires (21 millions d’euros au global) à l’export. 

Depuis trois ans, la croissance est particulièrement importante sur la zone Amérique du Nord où les Forges de Niaux réalisent un quart de ses ventes. « On propose en parallèle un service d’engineering, de la conception et de l’aide à la conception dédiée à l’application auprès des constructeurs » renchérit-il. A ce jour, les Forges de Niaux emploient 117 personnes.

Contact 

forgesdeniaux.com

La Plaine, Niaux

Tel : 05 61 65 71 00

OCCINOV’ Catégorie Industrie ⚙

Occinov’ Industrie ⚙

Le rendez-vous économique en Occitanie 🏆

Le Groupe Dépêche du Midi souhaite mettre en avant les entrepreneurs de la région dans les colonnes du quotidien et à l’occasion d’une soirée de remise de trophées réunissant les décideurs économiques et politiques régionaux.

L’objectif d’Occinov’, grande finale des Septuors, est de récompenser les lauréats des différents départements, au niveau régional.

Les nommés de la catégorie Industrie ⚙

Lauréat Septuors Aude

L’aventure des lunettes en bois

Ancien joueur du RCN, Sylvain Barthes a Narbonne chevillé au corps. C’est donc dans la ville du Racing que lui et sa compagne Mélanie reviennent en 2013 pour lancer leur entreprise : Expert Vision. Opticiens de métier, ils ne se contentent pas de vendre des lunettes et justifient l’intitulé du magasin par des contrôles de la vue qui ont vite forgé leur réputation. S’ajoutent des propositions novatrices à l’image de ces lentilles à porter la nuit, durant le sommeil, modélisant la cornée et neutralisant pour la journée les effets d’une myopie ou d’une hypermétropie.

Mais Sylvain Barthes cultive aussi la passion du bois. Fils de menuisier, il découvrit très tôt cette matière noble et l’art de la façonner. Alors quand, au hasard d’un salon, Sylvain tombe en 2014 sur un participant proposant des lunettes en bois, l’idée de développer sa propre gamme est immédiate. Mélanie dessine les premiers modèles, il les fabrique dans la foulée. La même année, la marque « VuDuSud » est lancée.

Accaparé par le magasin, Sylvain Barthes propose à son ami Bertrand Bedes de rejoindre l’aventure. Artisan lunetier, lui aussi a porté les couleurs du Racing et s’attache depuis cinq ans  à créer à la main ces lunettes de plus en plus plébiscitées. A la demande, ces lunettes peuvent même être dessinées sur mesure, pour s’adapter au mieux au visage des clients.

« VuDuSud », c’est aujourd’hui une cinquantaine de modèles (homme et femme). Et depuis fin août, la marque s’est trouvé un ambassadeur de premier ordre : Gimms. 

Contact 

expert-vision.fr

Centre commercial Géant Casino, route de Perpignan, 11100 Narbonne

Tel : 04 68 70 95 05

Lauréat Septuors Haute Garonne

Exagan, un acteur mondial de la transition énergétique et technologique

En utilisant le GaN, ou nitrure de gallium, un matériau dix fois plus performant que le silicium, l’entreprise Exagan entend révolutionner le monde de l’électronique.

En effet, cette technologie va permettre de fabriquer des convertisseurs type chargeurs de téléphone, de PC portable ou de véhicules de manière beaucoup plus efficace et discrète. 

Créée il y a 5 ans et basée à la fois à Grenoble et à Toulouse, l’entreprise Exagan, cofondée par Fabrice Letertre et Frédéric Dupont est un essaimage de Soite et du CEA, spécialisée dans le domaine des transistors électroniques de puissance, extrêmement performants, pour les miniaturiser tout en les rendant plus efficaces au niveau énergétique. Cela va donc de petits chargeurs de téléphone jusqu’aux chargeurs pour véhicules, soit de quelques dizaines de watt à plusieurs dizaines de kW. 

« Nous sommes au coeur de la transition énergétique car nos technologies innovantes ont vocation à miniaturiser les chargeurs et à diviser par deux les pertes en énergie » explique Frédéric Dupont. 

Après avoir établi sa technologie puis son outil industriel, Exagan a lancé en 2018 ses premiers produits sur le marché, composé pour l’essentiel de fabricants asiatiques de chargeurs pour les PC et pour les alimentations de Data Center. L’objectif actuel est d’arriver à développer des équipes commerciales sur la partie Europe et Asie. Aujourd’hui, ce sont 35 personnes qui composent l’entreprise, et une filiale vient de voir le jour à Taïwan en fin d’année dernière.

Contact 

 exagan.com

51 Rue de l’Innovation, Labège 

Tel 04 57 13 82 14

Lauréat Septuors Hautes Pyrénées 

Eurocob valorise les rafles de maïs semences à l’échelle industrielle

Spécialisée dans la transformation de la rafle de maïs achetée aux semenciers locaux avec une valorisation industrielle, Eurocob a une démarche assez vertueuse. En effet, grâce à cette transformation, elle la revalorise pour en faire de la farine et des granulés pour plusieurs marchés : la nutrition et la santé animale, ou encore en alternative aux plastiques. Cette matière biosourcée est exploitée depuis le début des années 80 par deux semenciers de la région, regroupés en usines de transformation baptisées Eurocob, basées à Maubourguet et dans le pays basque, mais aussi en Hongrie avec une filiale présente depuis 1996. 

« Nous transformons les rafles uniquement issues du maïs semences (60 000 hectares concernés) car mécaniquement et fonctionnellement, c’est plus facile à exploiter. Nous achetons quelques 20 000 tonnes par an, en France uniquement, pour une garantie sans OGM, et nous avons deux certifications qualité ISO 9001 et GMP », affirme Jeremy Espinasse, le dirigeant d’Eurocob. 

La société compte à ce jour 38 personnes dont 27 en Hautes-Pyrénées. « Nous sommes, en réalité, la passerelle idéale entre l’agriculture et le monde industriel, les seuls Européens en termes de volume à présenter une telle valorisation », poursuit-il.

Contact 

eurocob.com

Z.I. de Marmajou, Maubourguet
Tel : 05 62 96 71 41

OCCINOV’ Catégorie Tourisme & Territoires

Occinov’ Tourisme & Territoires ⛵

Le rendez-vous économique en Occitanie 🏆

Le Groupe Dépêche du Midi souhaite mettre en avant les entrepreneurs de la région dans les colonnes du quotidien et à l’occasion d’une soirée de remise de trophées réunissant les décideurs économiques et politiques régionaux.

L’objectif d’Occinov’, grande finale des Septuors, est de récompenser les lauréats des différents départements, au niveau régional.

Les nommés de la catégorie Tourisme & Territoires ⛵

Lauréat Septuors Gard

Un atout touristique

Née en 1989 de la volonté municipale de s’équiper d’un lieu de développement touristique hors saison et d’un outil de valorisation du patrimoine maritime, cette société d’économie mixte se fixe plusieurs objectifs. Sur le plan touristique, les retombées économiques de ce lieu aux 375 000 visiteurs par an sont évaluées à plusieurs millions d’euros. Sur le plan environnemental, l’institut du Seaquarium s’efforce de travailler à la préservation et à la protection du milieu notamment en créant le premier centre de soin des tortues de mer en Méditerranée française, en se mobilisant pour la préservation des hippocampes ou des requins à peau bleue avec les chercheurs de l’Ifremer. Enfin, un programme spécifique dédié aux scolaires est élaboré chaque année en collaboration avec un professeur de SVT et un professeur d’arts plastiques, détachés quelques heures par le rectorat.

Contact 

seaquarium.fr

Avenue du palais de la mer,  Le Grau du Roi
Tél: 04 66 51 57 57 

Lauréat Septuors Aude

L’élégance dans la démesure

Enseigne emblématique de Narbonne, Les Grands Buffets ont cela de fascinant qu’ils semblent réunir deux réalités du monde de la restauration, deux dimensions inconciliables en temps normal. D’un côté, il y a ces chiffres qui donnent le vertige : 350 000 couverts par an, plus de 15 millions d’euros de chiffre d’affaires annoncés pour 2019 (ce qui en fait, sur ce terrain, le premier restaurant de France), 130 salariés, réservations à deux mois. 

Président fondateur des Grands Buffets, Louis Privat a justement bâti la réputation de l’enseigne sur son statut de haut lieu de la cuisine traditionnelle française. Bien sûr, à sa création il y a 30 ans, l’entreprise faisait surtout parler d’elle pour être le premier buffet à volonté de l’hexagone. Mais aujourd’hui, le « à volonté » s’éclipse au profit d’une autre expression : « à discrétion ». La différence entre les deux notions tient en un mot : l’élégance.

Si le nombre de mets proposés inspire toujours le tournis, il s’agit moins de remplir les assiettes à ras-bord que de varier les plaisirs, en savourant  des plats de très grand standing faisant honneur aux produits du terroir. On vient aux Grands Buffets pour célébrer, selon ses goûts et ses envies, diverses facettes de la gastronomie à la française, dans un cadre magique offrant la plus belle des vitrines aux arts de la table. Mobilisant pâtissiers, écaillers, rôtisseurs, charcutiers ou maîtres crémiers, le site se pose enfin, aussi, en conservateur des métiers et des savoir-faire.

Contact 

lesgrandsbuffets.com

Espace de Liberté, rond point de la Liberté, Narbonne.

Tel : 04 68 42 20 01

Lauréat Septuors Tarn

Les Jardins des Martels, un parc floral éclatant aux nombreuses ambitions

Historiquement établis sur des champs agricoles familiaux à Giroussens, Les Jardins des Martels, c’est une histoire de famille, celle des Reynier, et d’un parc fl oral à l’anglaise devenu une véritable structure touristique employant 8 personnes et accueillant chaque année quelques 60 000 visiteurs.

Créés en 1994, ces jardins se sont progressivement transformés et agrandis passant de 18 000 m² à aujourd’hui 35 0000 m², sans compter la ferme attenante de 4 hectares. S’il s’est étoffé avec le temps, le parc floral a su garder son état d’esprit

avec ses pelouses, ses espaces fl euris, ses bassins et ses très nombreuses plantes aquatiques du monde entier, devenues sa force. 

Sans cesse en recherche de nouveautés et d’optimisation de son espace, Lionel Dominique son directeur, a choisi de travailler sur les différentes thématiques. On y retrouve ainsi un temple indonésien, un joglo balinais, une roseraie… Pleinement implanté dans le petit village de Giroussens, Les Jardins des Martels travaillent en lien avec le seul restaurant du village pour la confection de paniers repas à partager au coeur des jardins. Une aire de piquenique a même été aménagée pour les visiteurs.

Côté perspective, l’établissement entend bien étendre encore plus son infl uence sur le territoire tarnais et envisage à moyen terme de s’orienter un peu plus vers le tourisme d’affaires en se dotant d’une salle de séminaires, bien qu’il en reçoive déjà de temps en temps à la journée et accueille parfois des cérémonies de mariage.

Contact 

jardinsdesmartels.com

Les martels, Giroussens

Tel : 05 63 41 61 42

OCCINOV’ Catégorie Economie Circulaire 

Occinov’ Catégorie Economie Circulaire ♻

Le rendez-vous économique en Occitanie 🏆

Le Groupe Dépêche du Midi souhaite mettre en avant les entrepreneurs de la région dans les colonnes du quotidien et à l’occasion d’une soirée de remise de trophées réunissant les décideurs économiques et politiques régionaux.

L’objectif d’Occinov’, grande finale des Septuors, est de récompenser les lauréats des différents départements, au niveau régional.

Le parrain de la catégorie Economie Circulaire ♻

3 questions à Jean-François Blanchet, Directeur Général du groupe BRL

Qu’est-ce qui motive l’implication du Groupe BRL dans l’organisation des Trophées de l’Innovation et de l’économie en région « Occinov’ »

 Notre Groupe innove au quotidien sur ses métiers d’aménageur, d’ingénierie et de gestionnaire de services publics d’eau, d’assainissement et d’espaces verts, pour répondre aux enjeux des territoires en Occitanie comme à l’international. Face à l’urgence du défi du dérèglement climatique, il se mobilise en proposant des solutions nouvelles comme les systèmes d’information sur l’eau, l’intégration de l’altimétrie et l’imagerie satellitaires, le développement d’applications numériques pour l’agriculture. Nous innovons également dans la conduite d’Aqua Domitia, que nous a confié la Région, pour concilier développement économique et préservation de l’environnement, avec des démarches de concertation. C’est dans cette logique d’innovation que nous avons choisi d’être partenaire des prix Occinov.

Vous avez choisi de parrainer le trophée de l’économie circulaire qu’est-ce qui motive votre choix ?

 Ce prix fait écho à notre engagement en faveur d’une société moins consommatrice de ressources, plus orientée vers une économie d’usage, porté par notre politique de responsabilité sociétale (RSE). Il illustre parfaitement les choix que nous encourageons pour nous-mêmes, pour préserver l’avenir de notre planète.

Quel regard portez-vous sur ce secteur dans la région ?

 C’est un secteur en pleine évolution : il existe des spécialistes, mais toutes les organisations sont concernées. Alors que de futures pénuries de matières premières essentielles se dessinent, nous devons faire évoluer nos process et nos manières de produire. C’est une grande incitation à l’innovation et à la mobilisation d’une intelligence collective, tant au sein de nos entreprises que dans le cadre de partenariats avec l’enseignement supérieur et la recherche, comme nous le faisons avec la fédération France Water Team, les pôles Aqua Valley et Mer Méditerranée, le Parlement de la Mer, la fondation MUSE, UNîmes, la Cleantech Valley ou le projet ANITI. Nous devons tous devenir des Clim’acteurs et agir en faveur d’un futur souhaitable et non pas subi !

 

Jean-François Blanchet, Directeur Général du groupe BRL

Les nommés de la catégorie Economie Circulaire ♻

Lauréat Septuors Lozère

Jeans Tuffery – Le retour de la filature française

Les ateliers de jeans Tuffery font figure d’exception depuis qu’ils sont les derniers à produire de la toile de jean française. La société familiale de Florac fait de nouveau parler d’elle en intégrant de la laine du Causse Méjean dans sa toile de jean. Et de façon conséquente puisque la laine représentera 50% de la composition. Cette opération de territoire réunit de nombreux acteurs de la filière, des agriculteurs du Causse, à la dernière filature et au dernier teinturier du Tarn, en passant par le Parc national des Cévennes dont les techniciens conseillent les éleveurs pour obtenir la laine de la qualité requise. 

Une nouvelle dynamisante pour une filière éprouvée depuis des années. Le projet vise in fine à utiliser l’indigo pour teinter ensuite la toile. Une innovation qui fleure bon pour l’écologie et le développement durable.

L’entreprise, dirigée par Myriam et Julien Tuffery, emploie 11 salariés à Florac mais aussi trois équivalents temps plein entre Paris et Bruxelles pour la partie web et marketing. L’atelier peut ainsi développer la vente directe et poursuivre la création de ses jeans signés par leur maître tailleur.

Contact 

ateliertuffery.com

ZA de St-Julien de Gourd, Florac

Lauréat Septuors Aveyron 

Collecte et recyclage de batteries

En 1977 à sa création, la petite entreprise familiale développe un atelier de fonderie. Le recyclage ne débute qu’en 1983 avec l’évolution de la technologie et le développement de l’usage des batteries comportant les métaux que son laboratoire traite déjà. L’implantation à Viviez date de 1988. 

Lorsqu’il arrive, en 2008, Eric Nottez, l’actuel dirigeant de la SNAM, ne peut que constater la récession mondiale. Il fait donc le pari d’abandonner le métier historique de la fonderie pour miser sur le recyclage. L’entreprise investit dans la recherche et le développement pour développer sa capacité à recycler. Pour ce faire, cette filiale du groupe la Floridienne, devient dès 2009 partenaire du commissariat à l’énergie atomique. 

Elle lance en parallèle une activité de création de batteries. Ainsi la SNAM renoue avec la croissance et emploie 121 salariés sur ses deux sites et réalise en 2018 un chiffre d’affaires de 14,2 millions d’euros.

Contact 

snam.com

Avenue Jean Jaures, Viviez
Tel : 05 65 43 77 30

Lauréat Septuors Pyrénées Orientales 

Faire valoir le terroir

La référence catalane dans le monde de la bière porte le nom de Cap d’Ona. Elaborée grâce au travail passionné de son créateur Grégor Engler, elle est le fruit d’un savoir-faire transmis par son grand-père. A ses côtés, sa femme Elodie Pujol l’accompagne dans le contrôle qualité et la création. Une trentaine de bières différentes constituent aujourd’hui la marque. Toutes médaillées d’or les deux dernières années aux mondiaux, 15 fois meilleures bières en 2018 et révélation française pour 2019. La plus petite brasserie internationale, en constante recherche et développement, a sorti six produits pour l’été. 

Parmi les deux dernirs « bébés », Cap d’Ona a présenté la Barley Wine chardonnay, veillie pendant deux ans dans des tonneaux de grand chardonnay locaux, dans la cuvée centenaire du Domaine Lafage ce qui donne une bière à mi-chemin entre une grande bière et un grand vin blanc. Et la Barley Wine VDN, vieillie avec des tonneaux de vins doux naturels de Banyuls Rivesaltes hors d’âge.

Les beaux jours arrivent et la bière à la cerise fraîche et bio de Céret ne devrait plus tarder avant de laisser place aux abricots et aux pêches de vignes. Des bières éphémères qui ne se laissent pas longtemps désirer et qui font valoir le terroir du Roussillon.

Contact 

www.cap-dona.com

29 avenue des Flamants Roses, Argelès-sur-Mer
Tel : 04 68 95 79 09

OCCINOV’ Catégorie Coup de Cœur

Occinov’ Catégorie Coup de Coeur

Le rendez-vous économique en Occitanie 🏆

Le Groupe Dépêche du Midi souhaite mettre en avant les entrepreneurs de la région dans les colonnes du quotidien et à l’occasion d’une soirée de remise de trophées réunissant les décideurs économiques et politiques régionaux.

L’objectif d’Occinov’, grande finale des Septuors, est de récompenser les lauréats des différents départements, au niveau régional.

La marraine de la catégorie Coup de Cœur ❤

Soutenir un événement qui récompense l’innovation, la créativité et le dynamisme de nos entreprises est naturel pour la Région Occitanie.

Une évidence car nous sommes chef de file du développement économique, certes, mais aussi et surtout car l’Occitanie est en tête des régions qui créent le plus d’emplois !

Participer à cette soirée et parrainer un prix coup de cœur, c’est donc une façon pour moi de saluer et d’encourager toutes ces entreprises qui sont la pierre angulaire de notre économie et contribuent à notre attractivité et à la création d’emplois.

Je félicite d’ores et déjà les trois nommées, Ethiquable basée à Fleurance dans le Gers, la Fonderie de Bronze Lauragaise à Blan dans le Tarn et Handiwork située à Saint Nazaire dans le Gard, et je leur souhaite bonne chance pour cette étape finale.
Je suis particulièrement sensible à la diversité qu’elles incarnent et que nous incarnons ensemble, en Occitanie. Diversité de territoires d’une part. Vous le savez, 13 départements sont réunis dans notre région, avec leurs multiplicités.

Nous avons avec ce trophée coup de cœur la démonstration que chacun de ces territoires a des atouts à défendre, et qu’en les mettant en commun, nous sommes plus forts.

Diversité aussi des secteurs concernés par ce trophée: coopérative, artisanat d’art et aide à l’insertion professionnelle… Là encore, nous prouvons qu’au-delà de nos filières historiques que sont l’aéronautique et le spatial, le tourisme et l’agroalimentaire, ou encore le secteur du BTP ou des services, nous avons des forces vives d’une grande valeur, qui créent de la richesse pour notre région et ses habitants.

Malgré les difficultés que rencontrent certaines entreprises à recruter et beaucoup de citoyens à trouver un emploi, les entreprises présentes ici ce soir nous rappellent qu’en Occitanie, on a envie de croire en l’avenir.

Une belle promesse à laquelle la Région fait écho par une mobilisation de tous les instants.

Carole Delga, Présidente de la Région  Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Les nommés de la catégorie Coup de Cœur ❤

Lauréat Septuors Gard

Insérer en milieu ordinaire des travailleurs en situation de handicap 

A l’initiative du projet, Eric Villansante a développé l’idée de faire travailler deux jeunes en situation de handicap, suivis en Institut médico-éducatif (IME), une demi-journée par semaine dans un magasin de bricolage, en les encadrant. L’expérience a donné d’excellents résultats.

Jean-Baptiste Honorin et Eric Villasante se sont alors associés pour créer leur structure à Bagnols-sur-Céze. Ils ont formalisé leur démarche, afin de pouvoir la dupliquer. Ils ont établi des grilles de compétences. 

En 2017, cinq dispositifs ont été mis en place au sein de différentes enseignes. Pour l’année 2018/2019, ce sont 28 dispositifs qui ont été déployés d’Orange à Castelnaudary. La rentrée 2019/2020 a vu leur nombre s’élever à 32 sur l’ensemble du territoire d’Occitanie. Chaque dispositif met en situation d’inclusion quatre personnes, 3 heures par semaine, durant 10 mois grâce à l’accompagnement d’un encadrant technique, formé par Handiwork, et d’un référent du magasin. 

L’entreprise travaille avec 14 enseignes différentes et les met en relation avec des résidents d’IME, ESAT et ITEP. Elle explore pour l’instant les secteurs de la grande distribution et de la logistique, consciente des difficultés rencontrées par les entreprises et de leur méconnaissance du handicap pour organiser l’accueil de salariés nécessitant une approche spécifique.

Contact 

www.handiwork.fr 

Rue du 19 Mars 1962, Bagnols Sur Cèze

Tel: 07 71 64 89 51

Lauréat Septuors Tarn

La Fonderie de Bronze Lauragaise : des ornements en bronze aux sculptures d’artistes contemporains.

Ancienne capitale du meuble haut de gamme, la ville de Revel accueillait, à l’aube des années 80, de nombres entreprises, dont la Fonderie de Bronze Lauragaise. Cette épopée terminée, la fonderie, basée à quelques kilomètres de là, dans le Tarn, décide de se requalifier vers de nouveaux marchés, dont celui de la reproduction de pièces anciennes, au début des années 80 jusqu’aux années 2000.

Rachetée en 2014 par Nicolas Parc, qui a passé 15 ans dans un groupe industriel, la FBL a recentré son activité à destination des artistes en tant que prestataire pour la réalisation de pièces en bronze sur-mesure avec patine. Ce qui représente aujourd’hui 80% de son activité. La réalisation de pièces en bronze suit les codes de la mode avec des pièces contemporaines très colorées. 

“Notre savoir-faire est ancestral, mais pour survivre nous devions nous adapter”, concède Nicolas Parc, le gérant de l’entreprise.
Cette reconquête est passée, à la FBL, par une adaptation à de nouveaux projets dont un travail sur le luminaire haut de gamme, en lien avec des designers et spécialistes de la distribution. Mais aussi par la conception de prototypes pour pouvoir proposer des collections aux aménageurs d’intérieurs. 

“Nous sommes en train de développer une nouvelle technologie de cylindre plâtre sous vide, qui permet de réaliser un bronze plus rapidement en divisant par deux le temps de production. Conscients que nous sommes sur un marché de niche qui regroupe seulement une quinzaine de fonderies d’art en France, notre activité est intimement liée à l’activité économique du pays où la moindre incertitude créé des hésitations et un ralentissement de l’activité”, conclut-il.

Contact 

fonderie-lauragaise.com

9 rue Clos des Rieux , Blan
Tel : 05 63 75 22 86 

Lauréat Septuors Gers

Ethiquable au chevet des petits producteurs dans un esprit de commerce équitable

Depuis 2003, ETHIQUABLE est une SCOP regroupant plus d’une cinquantaine de coopératives de petits producteurs bio en France et dans les pays du monde entier (Afrique, Amérique du Sud, Asie). Fondée par trois personnes (Rémi Roux, Christophe Eberhart et Stéphane Comar) dans le Gers à Fleurance, ETHIQUABLE emploie aujourd’hui 100 personnes dont 70 associés, et va au-delà d’un simple accompagnement de producteurs désirant développer leur projet équitable : elle participe à l’édification de nouveaux produits, voire de nouvelles infrastructures comme avec « Paysans d’ici ». Elle investit dans des projets à l’étranger, comme au Pérou ou à Madagascar récemment, mais aussi en local comme en Aveyron avec un producteur de crèmes de châtaignes. Dans la continuité de développement de son activité, ETHIQUABLE affiche en 2019 une cinquantaine de nouveaux produits, et a démarré un projet à Fleurance : la construction d’une chocolaterie. Le chocolat est en effet un secteur très important pour ETHIQUABLE avec différentes origines de cacao qu’elle travaille depuis plusieurs années avec l’Amérique du Sud, l’Amérique Centrale, l’Afrique et Madagascar. Jusque-là, elle réalisait le sourcing et le développement de ses tablettes ; la fabrication était faite chez un sous-traitant. Dès 2020, avec sa propre usine, elle va embaucher 10 personnes et fabriquer elle-même.

Contact 

ethiquable.coop

Allée du commerce équitable, Fleurance
Tél : 05 62 06 05 06

Menu